URB Formation : ITW de Mathis Bannier, pensionnaire de la Section Sportive de Bréquigny

//URB Formation : ITW de Mathis Bannier, pensionnaire de la Section Sportive de Bréquigny

URB Formation : ITW de Mathis Bannier, pensionnaire de la Section Sportive de Bréquigny

Après avoir intégré le pôle espoir de Bretagne en provenance du club de Trégueux Basket Côtes d’Armor,  Mathis Bannier a rejoint l’URB 35 en U15 Nation en 2015.  Il est interviewé aujourd’hui par son ex-coach U15 URB, mais coach actuel en NM3 au Rennes PA, Giampiero Laï.

 Mathis BannierCela fait maintenant quatre ans que tu es au club peux-tu nous dire quel(s) souvenir(s) t’a ou t’ont le plus marqué(s) lors de ces quatre années passées au club ?

Le souvenir qui m’a le plus marqué est l’année en U15. D’abord parce que je découvrais pour la première fois le niveau national et parce que nous avons effectué une très bonne saison avec une première phase en étant invaincus. On avait aussi un très bon groupe qui vivait bien, donc c’était une bonne année même si les finales n’ont pas pu être disputées.

Bien que encore U18 tu évolues pour la 1ère année en championnat de France senior au sein de l’effectif NM3 du RPA.
L’équipe fait pour le moment un excellent début de saison avec un bilan de 8V pour 1D, peux-tu nous dire comment se passe pour toi cette 1ère partie de saison et comment s’est passée ton intégration ?

Mon intégration s’est très bien passée. J’ai eu la chance d’intégrer un effectif de joueurs qui se connaissaient déjà bien au vue de la saison dernière donc ça a été très vite. L’ambiance est bonne et je m’entends bien avec tous les gars.

Tu n’es pas étranger à ce très bon début de saison avec une moyenne de 12 pts par match en 23 minutes de temps de jeu, peux-tu nous définir ton rôle au sein de l’effectif ?

Je suis deuxième meneur, donc j’ai un rôle d’organisateur et de créateur de jeu, et aussi défensif après j’arrive à me débrouiller offensivement grâce au bon collectif et à la bonne polyvalence du groupe.

Quelles sont les principales différences selon toi entre le niveau National en U18 et en NM3 ?

La plus grosse différence entre le niveau U18 et N3 c’est la dimension physique. La technique est différente et le jeu plus « contrôle ». Je joue avec des adultes donc la dimension extra-basket est aussi complètement différente. Mais j’aime bien ça donc je suis content.

Quels objectifs t’es tu fixé avec ton équipe pour cette deuxième partie de saison ?

L’objectif il est simple, de faire mieux que la phase aller, tout gagner et viser la plus haute place sur le podium.

Sur le plan personnel quel aspect de ton jeu dois-tu améliorer ?

Pour ma part, sur mon jeu, le shoot reste encore un gros axe sur lequel je dois travailler pour gagner en régularité et efficacité, notamment à 3pts. La bonne protection du ballon, la justesse dans mes choix offensifs également.

Quels sont tes objectifs sportifs à moyen et long terme ?

Mes objectifs sportifs à moyen terme sont d’accéder au niveau supérieur et de performer à ce niveau. À long terme, cela reste assez vague, mais intégrer un effectif de N1, pro B serait un bon objectif.

Tu as rejoins Rennes pour suivre un double projet sportif et scolaire, à la fin de l’année une fois ton bac en poche peux-tu nous dire scolairement comment envisages-tu la suite ?

Scolairement, j’aimerais m’orienter vers une école d’architecture. Ce qui me permettrait de faire quelque chose que j’aime tout en continuant la pratique du sport de haut niveau

Merci Mathis, de nous avoir consacré de ton temps, nous te souhaitons bonne continuation dans ton projet sportif et scolaire.

Crédit photos : CAEN ASPTT ET URB 35

2018-12-04T13:18:46+00:004 décembre 2018|URB Formation|

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.